Communiqués de presse

Lundi 11, le nouveau ministre des Transports Clément Beaune a appelé les sociétés privées à « faire des efforts sur les prix », alors que débutent les vacances estivales, dans un contexte de crise économique qui touche durement le porte-monnaie des français. Depuis quand les “gestes” demandés par l’Etat aux multinationales sont-ils suivis d’effet ?


Depuis leur privatisation en 2006, les autoroutes ont versé 24 milliards d’euros de dividendes à leurs actionnaires et on estime qu’entre 2022 et 2036, ceux-ci devraient atteindre 40 milliards ! Pendant ce temps, les prix n’ont cessé d’augmenter pour les usagers et le service rendu ne cesse de se dégrader !
Notre groupe alerte depuis des années sur les conséquences de la concession des autoroutes au secteur privé : le groupe de la France insoumise avait d’ailleurs déposé une proposition de loi en 2021 visant à nationaliser les sociétés concessionnaires d’autoroutes. Mettons un terme à ce racket des usagers perpétré par des entreprises qui font pleuvoir en pleine crise des milliards de dividendes aux actionnaires, au détriment de l’intérêt général.


Comme nous le proposons dans notre loi pouvoir d’achat, il faut mettre en place une taxe exceptionnelle de 25% sur les profits des sociétés d’autoroutes et engager un procès de renationalisation pour que l’État retrouve la maitrise pleine et entière de ses propres infrastructures de transport national.

[10 Mai 2022] J’ai l’honneur d’avoir été désigné candidat de la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale pour la 3e circonscription de Seine-Saint-Denis, aux côtés de Mme Nadia Missaoui.

Dans ce département où les habitant·es n’ont eu de cesse d’être insulté·es et montré·es du doigt par l’extrême droite, un immense espoir s’est levé lors du premier tour de l’élection présidentielle.

En effet, dans la 3e  circonscription, qui comprend les villes de Noisy-le-Grand, Neuilly-sur-Marne, Neuilly-Plaisance et Gournay-sur-Marne, 19204 habitants se sont rendus aux urnes pour voter Jean-Luc Mélenchon le 10 avril dernier.

Cette mobilisation a permis aux propositions de l’Union populaire d’arriver largement en tête au premier tour, avec 35% des suffrages.

Je suis heureux que nous puissions désormais aborder l’élection législative unis avec le Parti Communiste Français, le Parti Socialiste et le pôle écologiste sur une base programmatique commune.

Je souhaite que la campagne qui s’ouvre permette l’implication de toutes les forces de la NUPES mais également des citoyennes et des citoyens, qui ont montré leur volonté d’un changement profond de la politique du pays, et leur aspiration à en finir avec la politique de casse sociale et de répression d’Emmanuel Macron et son gouvernement.

Je vous convie au lancement de ma campagne qui aura lieu :

 Mercredi 11 mai à  19h

Bar Le Grand Paris – 13 boulevard du Général Gallieni – Neuilly Plaisance

 En présence d’Adrien Quatennens, député du Nord et coordinateur de la France insoumise, Aurélie Trouvé, présidente du Parlement de l’Union Populaire, de Stéphane Peu, député de Seine-Saint-Denis, et des responsables locaux des composantes de la NUPES.

Pour l’occasion un concert du groupe Insousols est organisé, avec Adrien Quatennens à la batterie.

[09 Mai 2022] Six enseignants de l’école Pasteur de Saint-Denis ont été mutés contre leur gré suite à des allégations portées par un média d’extrême droite. Le tribunal administratif de Montreuil examine aujourd’hui leur requête en liberté-référé *pour l’annulation de ces mutations. Une rassemblement est organisé devant le tribunal à 13h30, en présence de leur avocat Arié Alimi, de parents d’élèves et de syndicats.


Je tiens à leur apporter mon plein soutien.


Nous ne pouvons banaliser les tentatives de muselage des personnels de l’Education nationale qui se multiplient aujourd’hui. Elles témoignent de l’ampleur de la crise sociale et démocratique que traverse notre pays. La liberté d’expression et d’enseignement constituent les bases de notre République. Elles sont inaliénables. Solidarité aux enseignants dionysiens !