COMMUNIQUé DE PRESSE – L’Etat doit reprendre la main sur les autoroutes !

Lundi 11, le nouveau ministre des Transports Clément Beaune a appelé les sociétés privées à « faire des efforts sur les prix », alors que débutent les vacances estivales, dans un contexte de crise économique qui touche durement le porte-monnaie des français. Depuis quand les “gestes” demandés par l’Etat aux multinationales sont-ils suivis d’effet ?


Depuis leur privatisation en 2006, les autoroutes ont versé 24 milliards d’euros de dividendes à leurs actionnaires et on estime qu’entre 2022 et 2036, ceux-ci devraient atteindre 40 milliards ! Pendant ce temps, les prix n’ont cessé d’augmenter pour les usagers et le service rendu ne cesse de se dégrader !
Notre groupe alerte depuis des années sur les conséquences de la concession des autoroutes au secteur privé : le groupe de la France insoumise avait d’ailleurs déposé une proposition de loi en 2021 visant à nationaliser les sociétés concessionnaires d’autoroutes. Mettons un terme à ce racket des usagers perpétré par des entreprises qui font pleuvoir en pleine crise des milliards de dividendes aux actionnaires, au détriment de l’intérêt général.


Comme nous le proposons dans notre loi pouvoir d’achat, il faut mettre en place une taxe exceptionnelle de 25% sur les profits des sociétés d’autoroutes et engager un procès de renationalisation pour que l’État retrouve la maitrise pleine et entière de ses propres infrastructures de transport national.

Laisser un commentaire