Carnets de campagne – tous sur le pont !

Une autre semaine de militantisme s’achève dans la 3ème circonscription. Nous sommes désormais à moins de deux semaines du premier tour des élections législatives, et la campagne bat son plein !

Ce week-end de l’Ascension en est la parfaite illustration : entre diffusion de tracts au marché, porte à porte et permanence mobile, nous étions tous et toutes mobilisés dans la circonscription pour faire élire Thomas Portes député !

Un samedi aux Fauvettes

Après un passage sur le marché de Gournay pour inviter les habitant-e-s à la réunion publique du 3 juin sur l’écologie, Thomas s’est rendu aux Fauvettes, à Neuilly-sur-Marne. Premier rendez-vous au marché de la patinoire, incontournable, où les militants de l’Union populaire sont présents chaque samedi depuis des mois.

Ici, les habitants ont voté majoritairement pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle. Mais l’abstention y est souvent forte aux législatives, et beaucoup craignent que leur vote « ne change rien ».

L’installation de la permanence mobile au cœur du centre commercial et les portes à portes de l’après-midi ont permis de remobiliser les uns et les autres. Nos propositions sur le SMIC, l’hôpital, le gouvernement par les besoins  et la perspective de reprendre le pouvoir à Macron ont été particulièrement bien reçues. Et l’accueil chaleureux des commerçants nous a tous donné envie de revenir très vite.

Première escale de la journée : le marché très animé de Noisy le Grand, dans lequel nous avons pu parler à de nombreux noiséens.

Dimanche sur le plateau

Nous sommes ensuite allés à la rencontre des habitants de Neuilly Plaisance qui faisaient leur marché dans le centre-ville. Alors que bon nombre d’entre eux venaient à nous pour s’informer et semblaient désireux d’engager une conversation, nous avons été interpellés par la police municipale afin de quitter les lieux suite à un arrêté du maire limitant le tractage sur la voie publique. Cette tentative d’entrave à notre liberté d’expression à tout juste deux semaines des élections ne nous a pas découragés, au contraire : nous avons le soir même engagé la procédure pour aller au tribunal administratif afin de contester cet arrêté antidémocratique et de permettre à tous les candidats.es d’informer les habitants de la ville de leurs propositions.

La troisième et dernière étape de ce dimanche a été l’installation d’une permanence mobile dans le quartier du Plateau d’Avron, à Neuilly Plaisance. Cette partie de la ville plutôt excentrée est bien trop souvent délaissée, notamment au niveau des développements urbains engagés par la municipalité. Il est donc d’autant plus important d’aller rencontrer ses habitants afin d’écouter leurs revendications pour construire avec eux cette majorité populaire à l’assemblée. Nos valises se sont donc posées à l’entrée du parc des Côteaux d’Avron, où nous avons engagé des conversations avec les promeneurs du dimanche et baladeurs de chiens qui y passaient. Malgré le froid, la bonne humeur était au rendez-vous avec de la musique, un chamboule-tout et des sourires. Nous avons profité d’un moment de faible fréquentation pour aller rencontrer les quelques commerçants ouverts et toquer à quelques portes d’immeubles environnants (88 portes !).

Cette semaine s’achève donc en beauté et c’est avec motivation et enthousiasme que nous abordons cette avant dernière semaine de campagne !

Laisser un commentaire